Virulix 45

caricature45

Loi de santé : Pantalonnade démocratique
La loi de santé est devant le Sénat pour quelques jours. On peut penser que le train de sénateurs va, opposition au gouvernement oblige, se transformer en tgv pour modifier la loi, supprimer le tiers payant généralisé et autres mesures délétères. Puis viendra le temps de la commission mixte avec l’Assemblée Nationale et tout sera remis en place au bon vouloir de la Ministre de la Santé. Pantalonnade démocratique. Les médecins ont compris que le seul but de cette loi est de permettre au candidat de la majorité actuelle d’annoncer pour sa campagne présidentielle que le patient ne paye plus chez le toubib. Et les médecins ne se font aucune illusion, malgré la bonne volonté actuelle des sénateurs, sur un retour en arrière en cas d’alternance sur le tiers payant une fois mis en place. Pour contrecarrer les zélés du tiers-payant, seule la désobéissance civile permettra d’éviter l’inévitable. VIRULIX

La femme est l’avenir de l’homme.
Encore une grosse ficelle de MG France : la mise en avant de femmes en début de liste aux élections, laissant à penser que les femmes votent pour les femmes, les hommes pour les hommes. Pourtant, dans la seule région où ce syndicat à une présidence d’URPS, ce syndicat, qui se vante de mettre des femmes en tête de liste, les range au rang des accessoires dès qu’il s’agit d’attribuer le poste de président.
Deux femmes membres de la CSMF, dans la mandature qui finit, sont présidentes d’URPS. Quod erat desmonstrandum.

mememantine

Mémé Mantine induite en erreur.
Sophie, sur France Bleue Toulouse que j’écoutais de bon matin, la présidente de la commission des affaires sociales a soutenu que la consultation de médecine générale a une valeur réelle de 31euros. Elle a donné comme exemple le fait que la sécu payait les 2/3 de la retraite des médecins. Colère, j’ai appelé mon toubib. Salaud lui ai-je dit, tu te plains toujours et tu spolies la sécu. Erreur Mémé Mantine, qui a dit ça ? A-t-il répliqué. En réalité, c’est 2/3 de 40% (ASV). C’est pas pareil. Mortifiée, en raccrochant, je me suis dit qu’un titre ronflant ne fait pas la compétence, et que le mensonge est souvent au service du dogmatisme. Comme on dit chez nous, quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage. C’est toujours d’actualité Sophie.

Question pour un champion masqué.
Qui suis-je ? Je suis membre d’une URPS au titre de la CSMF tout en étant candidat sur une autre liste. Je n’ai pas démissionné, je n’ai pas travaillé pour défendre mes confrères libéraux dans cette URPS pendant les cinq ans passées, mais je suis candidat pour les cinq années qui viennent. Je suis contre le tiers payant mais je le pratique dans l’établissement que je dirige. Je combats les mutuelles mais je suis enchanté qu’elles agréent mon établissement… je suis… je suis …

Réponse : Le président de l’UFML qui dit ce qu’il faut faire mais qui ne fait pas ce qu’il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?