Virulix 44

hamonvelo
LE SYNDROME DE L’ÎLE DÉSERTE

La grande conférence de santé se dépeuple progressivement des médecins libéraux. Dernier en date, MG France qui n’en finit plus de s’éloigner du pouvoir pour le retrouver de suite après les élections professionnelles par un scénario huilé depuis des années avec les gouvernements plutôt socialistes, mais aussi des autres tendances.
Entre « si tou mé quitté yé té tou » et « retenez moi où je fais un malheur » le jeu de rôle est bien rôdé et ne trompe personne. Pourtant tout avait été fait pour avoir leur adhésion avec parmi les pseudos-sages de la conférence un médecin pro-tiers payant généralisé, présenté comme proche de MG France. Autant de contorsions, de j’y-vais-j’y-vais-pas-j’irai-après, réveillent progressivement les médecins de famille qui se rendent compte qu’il ne suffit pas d’avoir le mot généraliste dans son appellation pour les défendre. Ce jeu de rôle politico-syndical n’a pour but que de détricoter notre métier en nous transformant en officier de santé. VIRULIX

LE DR PIEDCHAUD A ENCORE FRAPPÉ
Le pantouflage caractérise le fait pour un fonctionnaire (ou un ancien Ministre ou parfois les deux) d’aller travailler dans une entreprise privée. C’est ce malheur qui arrive à ce pauvre Claude Evin, après avoir été Ministre de la Santé, directeur de l’ARS Île-de-France, le voilà-t-il pas qu’il rejoint une cabinet d’avocats d’affaire à 66 ans. Grosse déception chez ceux qui pensaient qu’il irait dans une zone sous-dotée en fonctionnaires pour participer à la revitalisation des territoires.

MÉMÉ MANTINE ET LES REPENTIS POLITIQUES
Sophie, tu as entendu Alain Juppé regretter de ne pas avoir assez écouté les médecins en 1995. À l’époque, les médecins demandaient surtout à être entendus. Rappelons quand même que la pierre angulaire de la réforme était de faire payer aux médecins collectivement le dépassement des objectifs de dépenses fixés par les technocrates de Bercy. La suite on la connaît… MG France soutient la mise en place de la carte vitale… arrive Lionel Jospin après la brillante dissolution du sieur Juppé. Les médecins se mettent en grève pour réclamer le 20 ; MG France toujours aussi souple avec le pouvoir signe pour 18,50. Jamais décevant pour les puissants, ces grands défenseurs de la médecine générale. Sophie, on ne se souvient plus de tout ça, pourtant nombreux sont ceux qui se plaignent des conséquences, des causes qu’ils chérissent et qu’ils ont provoquées. Et qui après font silence radio, pour ne pas se retrouver devant le tribunal de l’histoire syndicale.

KM_C224e-20150831112354
« L’expérience est une lanterne qui n’éclaire que celui qui la porte » (Céline)
La Ministre de la Santé n’a pas jugé utile de se rendre à l’Université d’Eté de la CSMF. Cas unique d’un politique qui se défile pour ne pas entendre ce que les médecins libéraux avaient à lui dire. Elle doit être suffisamment informée par ses habituels affidés sur l’état actuel des médecins. Tout baigne pour notre Ministre. Sa lanterne n’éclaire qu’elle-même. Pourtant la colère gronde tel l’orage. La Ministre est dans sa cage de Faraday à l’abri du tonnerre. Elle a peur de pointer le nez devant les médecins. Elle risque de le faire (le nez) quand elle verra le résultat des différentes élections, générales et professionnelles, qui s’annoncent. Viendra plus tard le temps du repenti… c’est à la mode. Les dégâts auront été tels que les larmes de crocodile ne serviront plus à rien.

Téléchargez Virulix en PDF ici  :
virulix44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?